Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : « QUARTIERS D’AUTOMNE » MOBILISÉ FACE À LA CRISE

En Seine-et-Marne, les pouvoirs publics ont dégagé 1,5 millions d’euros de moyens supplémentaires. Que ce soit pour assurer la continuité pédagogique avec les vacances apprenantes ou pour renforcer la présence des services publics dans les quartiers prioritaires, l’État et les collectivités territoriales prolongent le programme « Quartiers d’été », qui devient par cette occasion « Quartiers d’automne », afin […]

En Seine-et-Marne, les pouvoirs publics ont dégagé 1,5 millions d’euros de moyens supplémentaires.

Que ce soit pour assurer la continuité pédagogique avec les vacances apprenantes ou pour renforcer la présence des services publics dans les quartiers prioritaires, l’État et les collectivités territoriales prolongent le programme « Quartiers d’été », qui devient par cette occasion « Quartiers d’automne », afin d’accompagner au mieux les habitants pendant cette période particulière.

« En Seine-et-Marne, ce sont ainsi 644.000 euros qui sont mobilisés par l’État pour financer, dans le respect des règles sanitaires, des actions bénéficiant aux quartiers les plus fragiles et à leurs habitants pendant les vacances de la Toussaint et de Noël, certaines actions se prolongeant même jusqu’en 2021. Ces moyens viennent s’ajouter aux actions déployées cet été, financées à hauteur de 489.000 euros », expliquent les services préfectoraux.

« Grâce à ces financements, c’est par exemple une soixantaine de jeunes des quartiers prioritaires de Coulommiers et Roissy-en-Brie qui pourront partir en « Colo apprenante » pendant les vacances de la Toussaint avec les associations Animation Coulommiers Vacances Loisirs et SOS Liens ».

Plusieurs villes se sont jointes au dispositif comme Melun, Moissy-Cramayel, Villeparisis ou La Ferté-sous-Jouarre afin de soutenir des actions de proximité qui, outre l’éducation, concernent la solidarité, la sécurité, la formation professionnelle et les loisirs. Il vient en appui au programme « Quartiers solidaires » qui, à hauteur de 20 millions d’euros, soutient les associations de proximité dans le cadre du plan de relance gouvernemental.

Dans le Département, ce fonds d’urgence a d’ores et déjà permis de financer plusieurs projets comme la mise en place du Campus connecté à Meaux par l’association Hub de la Réussite, soit à ce jour 357.000 euros d’aides mobilisés.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

L’ASSOCIATION OSE NETTOIE LE BOIS DE LA GRANGE DE MONCEAUX DE DÉCHETS, AIDÉE PAR LES ROMS INSTALLÉS LÀ

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’association de bénévoles Organe de sauvetage écologique (OSE) a poursuivi son combat contre les dépôts sauvages au Bois de la Grange, au Val Maubuée. Les Roms qui campent là ont donné un sérieux coup de main pour collecter et les collectivités territoriales, pour emporter les tonnes de déchets. Par ailleurs les gendarmes vont veiller en permanence sur les sites naturels de Seine-et-Marne.