Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : SUPPRESSION DES EUROSTARS DIRECTS ENTRE LONDRES ET DISNEYLAND PARIS D’ICI UN AN

La ligne est plus connue des Anglais, à qui elle permet de se rendre sans changement de Londres à Disneyland ou à gagner rapidement l’est de la région parisienne. Eurostar en a annoncé l’arrêt en juin prochain, en raison du contexte économique post-covid difficile et des formalités administratives compliquées par le Brexit.

Les trains Eurostar mettent moins de 2 heures et demie pour rallier la gare de Saint-Pancras à celle de Marne-la-Vallée-Chessy, via le tunnel sous la Manche. La fréquentation de Disneyland impacte évidemment directement celle de la ligne. Les deux années écoulées, fragmentées par l’épidémie de covid, n’ont évidemment pas fait les affaires d’Eurostar, filiale d’Eurostar Group, détenu en majorité par la SNCF. 

S’y ajoutent, selon les explications de la compagnie, les problèmes spécifiques dus à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne. Pour les voyageurs concernés, la fluidité du passage de l’une à l’autre n’est plus qu’un souvenir et il convient de voir ce que donnera la mise en place, l’an prochain, du nouveau système informatique de gestion des entrées et des sorties de l’Espace Schengen. 

Qu’ils soient réels ou allégués, ces motifs ont conduit Eurostar a annoncé, 10 mois à l’avance, l’arrêt de cette ligne. La date annoncée pour son arrêt est le 5 juin 2023. Le délai que se donne ainsi la compagnie laisse augurer de discussions avec les diverses parties prenantes. « Nous réexaminerons nos options pour 2024 dans le courant de l’année prochaine », assure-t-elle. On peut y voir un appel du pied à Disneyland et à d’autres utilisateurs de la ligne. 

Le service direct actuel

Si rien ne change d’ici là, les visiteurs venant de Londres devront d’abord passer par Lille ou bien par Paris, en empruntant ensuite le RER A, jusqu’à la gare de Marne-la-Vallée/Chessy. Seront aussi pénalisés ceux qui, pour d’autres raisons, professionnelles ou personnelles, ont avantage à prendre ce train à grande vitesse pour gagner la City.

Dans ce sens, le trajet de 2 h 26 mn se réduit d’une heure à l’arrivée, par la magie du décalage horaire. Le vendredi soir, c’est assez pratique pour aller passer le week-end à Londres et y arriver pour dîner. 

Aujourd’hui, il y a en moyenne un train tous les deux jours, qui devient quotidien pendant les vacances scolaires. Les tarifs se situent entre 150 et 180 euros, suivant les jours, en classe standard et entre 200 et 250 euros en première. Il y a des tarifs réduits certains lundis et certains dimanches, sans doute en raison d’une moindre demande. Il reste dix mois pour en profiter. 

Crédit photos : William – Adobestock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet