Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : UNE MÈRE DE FAMILLE A BLOQUÉ UN BUS POUR RÉCUPÉRER LES OBJETS VOLÉS DE SON FILS APRÈS UNE AGRESSION

A Sénart, la semaine dernière, après que son fils s’est fait voler ses affaires, une mère a pris en chasse le bus où voyageaient ses deux agresseurs. Comme « Le Parisien » en a fait le récit, elle l’a forcé à s’arrêter, a grimpé dedans et leur a fait rendre les objets volés. Après s’être enfui, les deux vauriens ont été identifiés et interpellés.

On ne sait pas ce qui a vraiment décidé cette habitante de Sénart à réagir comme ça. Mais son sang n’a fait qu’un tour lorsqu’elle a vu son ado de 15 ans rentrer du lycée le visage tuméfié et dépouillé de son portable et de sa casquette.

A peine le temps d’apprendre que les deux agresseurs avaient son âge et étaient montés dans le même bus que lui, elle a sauté dans sa voiture, embarquant son autre fils. Et elle s’est lancée à la recherche du bus en question. 

Evidemment, elle connaît les lignes de l’agglomération. Elle n’a pas eu trop de peine, au bout de quelques minutes, à repérer le bus en question. Arrivé à Vert-Saint-Denis, elle a mis sa voiture devant pour l’empêcher de repartir. Sans doute, le chauffeur a-t-il été un peu surpris. Elle est montée à bord, s’est dirigé vers les bandits en herbe qui n’en menaient pas large et leur a fait rendre gorge.

Interpellation 

Entretemps, la police, prévenue de l’affaire, annonçait l’arrivée d’une patrouille. Mais les deux jeunes fripouilles ne l’ont pas attendue. Le frère de la victime a bien tenté de les retenir, mais ils ont forcé le passage et pris leurs jambes à leur cou. Cependant la peur est souvent cause de maladresse.

L’un d’eux a laissé tomber son sac de classe dans sa fuite. Il a été remis aux agents du groupe Atteinte aux biens de la sûreté urbaine de Melun. Ceux-ci ont identifié son propriétaire. Il a interpellé et placé en garde à vue. Le second n’a pas tardé à connaître le même sort. Ils ont pu rentrer chez eux, mais devront comparaître devant le juge des mineurs.

On n’est pas censé faire justice soi-même. Mais là il s’agissait de récupérer les biens de son fils quasiment en flagrant délit. Qui peut en vouloir à cette mère courage qui a su faire preuve de détermination, mais aussi évaluer justement la situation ? Peut-être les passagers du bus retardé. Mais, rentrés chez eux, ils ne devaient pas être mécontents de raconter la scène qu’ils avaient vécue.   

Crédit photos: NeydtStock – Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet