Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SERVON : PLUS DE 600 PV POUR EXCÈS DE VITESSE LORS D’UNE « CONCENTRATION TUNING »

Ce week-end, plus de 600 fans de voitures « tunées » s’étaient rassemblés dans la zone d’activités concertées (Zac) du Noyer aux Perdrix à Servon, en Seine-et-Marne. Lors de ces deux jours, un radar mobile, installé deux fois pendant deux heures, a « flashé » 603 fois sur la route départementale (RD) 619 située à proximité.

La mauvaise surprise leur sera adressée par courrier dans les tous prochains jours. Samedi et dimanche derniers, ils étaient plusieurs centaines d’amateurs de tuning à s’être donnés rendez-vous à Servon, près de Brie-Comte-Robert, pour exposer leurs « œuvres ».

Cette pratique, qui consiste à apporter des modifications techniques ou « esthétiques » sur des voitures de série, compte encore de nombreux adeptes, dont certains seraient (un peu trop) férus de vitesse.

Si, selon les organisateurs, aucun « run » (course) n’était prévu pendant le week-end – le rassemblement consistait seulement à montrer la « splendeur » de ces voitures revisitées et le « talent » de leurs propriétaires – quelques-uns auraient eu, semble-t-il, le pied un peu trop lourd aux abords de la manifestation.

Vitesse excessive

« Durant le week-end, ce sont ainsi 266 verbalisations le samedi et 337 le dimanche qui ont été notifiées, principalement à la sortie du parking où les quelques 600 véhicules (par jour) étaient stationnés », rapporte le magazine Auto Plus. Deux de ces excès de vitesse auraient dépassé les 50 kilomètres-heures. De nombreux visiteurs sont, par ailleurs, venus de toute l’Île-de-France pour assister à cette concentration ce qui eu pour conséquence une augmentation significative du trafic sur cet axe routier.

En revanche, les membres des forces de l’ordre, qui ont réalisé les contrôles de vitesse, précisent que ces fans de grosses cylindrées ne représentent pas à eux seuls les 100 % des personnes verbalisées mais qu’il existe forcément un lien de cause à effet.

Aux mêmes heures, ils constatent en temps normal beaucoup moins d’infractions au Code de la route sur cette départementale.

Crédit photos: PavelKant_ Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet