Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TARN-ET-GARONNE : APPEL À CANDIDATS POUR LA FORMATION D’ANIMATEURS JEUNES SAPEUR-POMPIERS DU SDIS 82

Le but de cette formation est d’acquérir les compétences nécessaires à l’encadrement des JSP, que ce soit en pédagogie ou dans le cadre des activités physiques. Une phase tutorée suivra cette formation. Elle consiste en une période de mise en situation, au sein d’une section de JSP. “La conception des séquences pédagogiques a nécessité l’implication […]

Le but de cette formation est d’acquérir les compétences nécessaires à l’encadrement des JSP, que ce soit en pédagogie ou dans le cadre des activités physiques.

Une phase tutorée suivra cette formation. Elle consiste en une période de mise en situation, au sein d’une section de JSP.

La conception des séquences pédagogiques a nécessité l’implication de personnes reconnues compétentes dans les thématiques abordées : SSSM et filière EAP. Leurs interventions ont été très appréciées par les stagiaires” précise le service départemental d’incendie et de secours du Tarn-et-Garonne.

A partir du 1er janvier 2021 quatre nouveaux pôles Jeune Sapeur Pompier (Beaumont-de-Lomagne, Dunes, Lafrançaise et Saint-Antonin-Noble-Val) ouvriront  et complèteront les 8 autres pôles déjà en place dans le département du Tarn-et-Garonne.

Devenir animateur/animatrice JSP, c’est exercer une mission qui a un sens, un véritable engagement citoyen à savoir partager des valeurs, former les jeunes, faire vivre l’esprit collectif et sportif et se préparer pour l’avenir” encourage le service départemental d’incendie et de secours du Tarn-et-Garonne. Les volontaires peuvent s’inscrire aux prochains stages prévus en 2021 en contactant le SDIS du Tarn-et-Garonne.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.