Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TARN-ET-GARONNE : LA PRÉFÈTE DRESSE LE BILAN DE LA LUTTE CONTRE LES STUPÉFIANTS

« Après avoir démantelé un trafic important en centre-ville à Montauban en septembre dernier, les policiers du commissariat de Montauban ont une nouvelle fois interpellé deux individus défavorablement connus pour des infractions liées aux stupéfiants. Mercredi 2 décembre 2020, l’un d’eux, un montalbanais de 28 ans, était interpellé en pleine rue en centre-ville à Montauban en […]

« Après avoir démantelé un trafic important en centre-ville à Montauban en septembre dernier, les policiers du commissariat de Montauban ont une nouvelle fois interpellé deux individus défavorablement connus pour des infractions liées aux stupéfiants.

Mercredi 2 décembre 2020, l’un d’eux, un montalbanais de 28 ans, était interpellé en pleine rue en centre-ville à Montauban en possession de cocaïne conditionnée pour être vendue. Il était également trouvé porteur d’un millier d’euros en espèces. Placé en garde à vue, il reconnaissait se livrer à la vente de stupéfiants depuis une année. Le jour suivant, un autre montalbanais âgé de 31 ans était interpellé à Montauban dans le cadre d’une affaire distincte et placé en garde à vue ».

La préfète du Tarn-et-Garonne a également tenu à saluer le travail des enquêteurs :
« La minutieuse enquête des agents du groupe des stupéfiants récemment créé au commissariat établissait un lien entre cet individu et le premier. Les perquisitions menées à leur domicile permettaient de découvrir des éléments probants. Les policiers y saisissaient en effet près de 100 grammes de cocaïne, près d’un kilo d’herbe de cannabis, de la résine de cannabis, 5000 euros en espèces, des talkies-walkies, une demi-douzaine de téléphones portables, des dizaines de cartouches d’arme à feu de gros calibre, un chargeur de pistolet automatique et une fausse carte d’identité. Un véhicule susceptible de servir le trafic était également saisi par les enquêteurs. Ces individus étaient déférés samedi 5 décembre 2020 devant le procureur de la République à Montauban, un était placé en détention provisoire et le second sous contrôle judiciaire ».

Ces dernières années, le Tarn-et-Garonne est devenu une plaque tournante du trafic de drogue.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.