Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TARN-ET-GARONNE : LE PRÉFET DU TARN-ET-GARONNE ET LA MAIRE DE MONTAUBAN S’OPPOSENT SUR LA FERMETURE DES COMMERCES DE PROXIMITÉ

A Montauban, la maire Brigitte Barèges dénonce «  un coup fatal » aux petits commerces et invite les commerçants à ne pas fermer. Elle a pris un arrêté municipal pour maintenir ouvert les commerces non alimentaires de l’ensemble de la ville. Le préfet du Tarn-et-Garonne a réagit à cet arrêté : « Cette décision du gouvernement répond […]

A Montauban, la maire Brigitte Barèges dénonce «  un coup fatal » aux petits commerces et invite les commerçants à ne pas fermer. Elle a pris un arrêté municipal pour maintenir ouvert les commerces non alimentaires de l’ensemble de la ville.

Le préfet du Tarn-et-Garonne a réagit à cet arrêté :

« Cette décision du gouvernement répond à une situation exceptionnellement grave du point de vue de la propagation de la covid19 au niveau national comme au niveau local.

Je tiens à rappeler qu’à ce jour, le département connaît un taux d’incidence de 402,9 / 100 000 et un taux de positivité de 19,1 %. Si la perception des chiffres peut être subjective, les faits eux sont parlants : 85 personnes sont actuellement hospitalisées pour Covid-19 dans le département dont 15 en réanimation. Cette pression jamais connue dans le Tarn-et-Garonne doit nous inciter au respect scrupuleux des consignes en matière de protection ».

Le préfet du Tarn-et-Garonne a rappelé que des mesures de soutien financier d’un niveau « bien supérieur à celui de la première vague » sont mises en place pour aider les professionnels touchés de plein fouet par ce nouveau confinement et que les  services de l’État « étaient pleinement mobilisés » pour venir en aide aux entreprises et artisans durement touchés par cette crise.

« Dans ce contexte qui devrait nous conduire à l’unité pour lutter contre la propagation du virus, je regrette que madame le maire de Montauban ait signé un arrêté illégal autorisant le maintien de l’ouverture des commerces non alimentaires de Montauban. Cet arrêté municipal contraire à un acte réglementaire du gouvernement ne peut pas, en droit, alléger ces mesures.

Il n’est pas applicable et les commerces qui souhaiteraient l’appliquer se verraient sanctionnés d’une amende voire de poursuites pénales » prévient le préfet du Tarn-et-Garonne .

Depuis l’annonce du gouvernement de fermeture des commerces non-alimentaires plusieurs maires ont pris des arrêtés pour soutenir les commerces de proximités partout en France comme à Mazamet dans le Tarn ou encore à Perpignan.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet