Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TARN-ET-GARONNE : L’ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG A BESOIN DE VOUS

“Le SARS-CoV-2, virus responsable de la Covid-19, est un virus respiratoire, qui se transmet par les voies respiratoires et non par le sang, selon l’état actuel des connaissances scientifiques.Malgré les centaines de milliers de transfusions réalisées chaque jour dans le monde, aucun cas de transmission transfusionnelle n’a été rapporté depuis le début de cette épidémie” […]

Le SARS-CoV-2, virus responsable de la Covid-19, est un virus respiratoire, qui se transmet par les voies respiratoires et non par le sang, selon l’état actuel des connaissances scientifiques.Malgré les centaines de milliers de transfusions réalisées chaque jour dans le monde, aucun cas de transmission transfusionnelle n’a été rapporté depuis le début de cette épidémie” rassure l’Établissement Français du sang.

D’autres donneurs pensent que le déplacement sous confinement est interdit : “Pendant le confinement vous pouvez sortir pour aller donner votre sang  en remplissant l’attestation officielle au motif de « l’assistance aux personnes vulnérables” explique l’Établissement Français du sang de Montauban.

Les personnes présentant des symptômes grippaux ou de la Covid-19 doivent attendre 28 jours après l’arrêt des symptômes pour se présenter en collecte. Et s’il a été guéri du Covid-19, le donneur devra attendre 28 jours après l’arrêt des symptômes pour donner son sang. Enfin, en cas de contact étroit avec un cas confirmé ou probable, sans moyens de protection adéquats, il faut attendre 14 jours pour donner votre sang.

Autre inquiétude : le fait qu’aucun dépistage sanguin du Covid n’est prévu pour les donneurs en France. “L’EFS ne dépiste pas ce virus dans les dons de sang car le SARS-CoV-2 est un virus respiratoire, qui se transmet par les voies respiratoires et non par le sang, selon l’état actuel des connaissances scientifiques. Il n’est donc pas utile de mettre en place un dépistage des donneurs de sang. Aucun pays au monde n’a mis en place de mesure de dépistage systématique. Par ailleurs le diagnostic de ce virus passe par un écouvillonnage nasal et non par le sang, puisqu’il n’y a pas de virémie (présence du virus dans le sang) sauf pour des cas présentant des symptômes sévères” détaille l’Établissement Français du sang.             

En Occitanie, les besoins de dons de sang sont d’un millier par jour, certains patients en réanimation notamment peuvent avoir besoin de transfusions de globules rouges, plaquettes ou plasma.

La maison du don à Montauban est ouverte tous les lundis de 10h à 13h et de 14h à 18h, les mercredis de 11h à 13h et de 14h à 19h, ainsi que tous les premiers samedis du mois de 9h à 13h. Les points de collecte mobiles sont également maintenus pendant le confinement.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site: dondesang.efs.sante.fr.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.