Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TARN-ET-GARONNE : UN NUMÉRO VERT MIS EN PLACE POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

Il met en relation les appelants directement avec les acteurs de l’accompagnement près de chez eux, qui se coordonnent pour leur apporter des solutions adaptées. Le déploiement territorial du service est désormais effectif dans le Tarn-et-Garonne. Le numéro est accessible aux personnes sourdes et malentendantes. « Les solutions proposées sont l’ aide à la reprise des soins […]

Il met en relation les appelants directement avec les acteurs de l’accompagnement près de chez eux, qui se coordonnent pour leur apporter des solutions adaptées. Le déploiement territorial du service est désormais effectif dans le Tarn-et-Garonne.

Le numéro est accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

« Les solutions proposées sont l’ aide à la reprise des soins et des accompagnements interrompus pendant le confinement, des solutions de répit ou de relayage à domicile pour les proches aidants et un accompagnement renforcé pour des besoins rendus plus complexes ou des troubles aggravés par la crise » précise le communiqué.

Des acteurs locaux formés autour d’un collectif nommé communauté 360 est en charge de ce dispositif  qui est sous pilotage des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). « Communauté 360 car c’est une évaluation à 360° avec la personne de ses attentes et de ses besoins. Une coopération à 360° de tous les acteurs. Un repérage à 360° des personnes isolées ou sans solution adaptée » annonce le gouvernement.

Communauté 360 dans les faits ce sont des associations de personnes, des établissements et services médico-sociaux, de l’hôpital, des professionnels de santé de ville, de l’école, des entreprises, de la mairie, des services publics mais aussi des citoyens.

Tous, au service des personnes handicapées et de leurs aidants :

« À l’issue du confinement, Paul et Marie sont épuisés car ils ont été les aidants de leur fils de 23 ans polyhandicapé pendant deux mois. Même si cela n’est pas facile, ils sont plus rassurés de garder leur fils avec eux encore un mois ou deux. Mais ils ont besoin de souffler et de mettre en ordre la logistique du quotidien. En appelant le 0 800 360 360, ils ont appris que trois services médico-sociaux avaient créé une équipe mobile de relayage à domicile qui intervenait dans leur zone géographique. Ils peuvent être relayés quelques heures ou toute une journée ; leur fils voit d’autres personnes et sort autour du domicile. Pendant ce temps, Paul et Marie prennent un peu de temps pour eux » illustre le site handicap.fr.

Au total, l’État a investit dans les territoires 150 millions d’euros pour ce dispositif.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.