Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TÉLÉTRAVAIL: L’YONNE A-T-ELLE LES ATOUTS POUR CONVAINCRE ?

Depuis la fin du confinement, de nombreux Franciliens souhaitent investir dans une résidence à la campagne. La proximité de la région parisienne et les prix de l’immobilier relativement attractifs font de l’Yonne, notamment le Sénonais et la Puisaye-Forterre, un territoire recherché. Néanmoins, le plus septentrional des départements bourguignons a-t-il les moyens de convaincre ces citadins […]

Depuis la fin du confinement, de nombreux Franciliens souhaitent investir dans une résidence à la campagne. La proximité de la région parisienne et les prix de l’immobilier relativement attractifs font de l’Yonne, notamment le Sénonais et la Puisaye-Forterre, un territoire recherché. Néanmoins, le plus septentrional des départements bourguignons a-t-il les moyens de convaincre ces citadins à s’y installer durablement ?

Selon une étude de l’Insee, en dehors des zones littorales et de montagne, c’est dans l’Yonne que les Franciliens possèdent le plus souvent leur résidence secondaire. Si le phénomène n’est pas nouveau — en Puisaye, un tiers des habitations sont des résidences secondaires —, cette tendance pourrait bien encore s’accentuer. En juin, les agences immobilières icaunaises ont été assaillies par les demandes de citadins qui souhaitaient investir dans une petite maison à la campagne, si bien que ces opportunités se font rares aujourd’hui.

Après voir vécu le confinement enfermés dans un appartement, beaucoup d’entre eux ont souhaité se mettre au vert, au calme dans un petit jardin, avec à l’esprit, la crainte d’un « reconfinement ». L’essor du télétravail a amené certains à même imaginer s’y installer « à l’année », quitte à faire les trajets jusqu’à la capitale lorsque nécessaire. Une organisation qui risque, néanmoins, d’avoir certaines limites…

La fibre, un retard indéniable

Car si le confinement a amené une nouvelle organisation du travail, à base de visioconférences et d’externalisation des tâches, mieux vaut bien choisir son lieu de villégiature s’il devait devenir résidence principale. Depuis des années, le département a pris un retard coupable dans le déploiement de la fibre. 

Selon le baromètre THD ZoneADSL 2020, l’Yonne est classée 94e avec moins de 17 % des Icaunais couverts en très haut débit et en fibre optique. Pire, 20,3 % des logements ont encore des difficultés d’accès à internet. Dans les zones les plus rurales, notamment en Puisaye et dans l’Avallonnais, certaines zones blanches subsistent encore, même si elles devraient disparaître à l’horizon 2022. Autant d’obstacles qui pourraient freiner les velléités d’une installation à moins de deux heures de Paris.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet