Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TOULOUSE : LE HÉROS DU JOUR S’APPELLE SALIM

Cette jeune femme qui connaissait son agresseur supposé depuis trois jours voulait aller aux toilettes quand l’agresseur présumé lui a proposé de l’accompagner pour « qui ne lui arrive rien ». Il l’aurait alors violé en pleine rue avant de se faire arrêter par Salim aidé d’un ami qui est venu secourir la jeune femme. Un groupe […]

© DR twittersalim

Cette jeune femme qui connaissait son agresseur supposé depuis trois jours voulait aller aux toilettes quand l’agresseur présumé lui a proposé de l’accompagner pour « qui ne lui arrive rien ». Il l’aurait alors violé en pleine rue avant de se faire arrêter par Salim aidé d’un ami qui est venu secourir la jeune femme. Un groupe de plusieurs personnes viennent alors passer à tabac Salim qui finit le visage ensanglanté.

Salim couvert de sang ©Crédit photos: @ DR

Dans une vidéo diffusée sur son compte Instagram la victime annonce avoir porté plainte : « C’est peut-être naïf de penser que ma parole pourra faire changer les choses mais si elle peut au moins vous faire prendre conscience que cela peut arriver à n’importe qui, peu importe les habits qu’on porte, qu’il soit tôt le matin ou tard le soir. J’ai porté plainte pour que Salim ne soit pas inquiété par la police mais je n’attends rien de cette plainte, c’est sa parole contre la mienne et c’est terrible de ne pas être cru » confie la victime. La prise en charge des femmes victimes de violence n’est pas à la hauteur de l’enjeu en France. Très peu de victimes portent plainte et quand elles le font les affaires sont souvent classées sans suite par le parquet. Sans une réelle réforme du système judiciaire, les violences faites aux femmes continueront dans l’indifférence du gouvernement dont le Premier ministre Gérard Darmanin lui-même est accusé de viol.

Aucune réaction sur cette affaire de Gérard Darmanin alors qu’il avait longuement réagi à l’affaire Augustin, ce jeune homme de 17 ans, membre d’Action Française, un parti royaliste d’extrême droite, et qui était intervenu à Lyon auprès d’un groupe de jeunes qui importunaient des jeunes filles, il se disait victime d’un lynchage, son frère Guillaume avait qualifié les agresseurs de « cinq racailles colorées » avant d’être contredit par l’enquête du parquet de Lyon qui a démontré qu’il avait reçu un coup de poing dans la bagarre mais n’a pas été lynché. La victime présumée a elle aussi démenti la version d’Augustin et Guillaume.

Des jours d’emballement médiatique s’en étaient suivis et de déclarations d’élus politiques comme celle du Premier ministre qui parlait d’un « ensauvagement » de la société.
Pour Salim, autre son de cloches peu d’émoi des médias mainstream et encore moins de la classe politique française. Il n’en reste pas moins, pour toutes les femmes victimes de violence, un véritable héros.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet