Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

TROYES TIRE LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE DE L’AUBE

Ces données étaient très attendues car elles définissent les populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2021 jusqu’au niveau communal. C’est ainsi que l’Aube compte officiellement 310 020 habitants, un niveau qui marque une évolution démographique de 0,2 % entre 2013 et 2018, dates des derniers grands recensements de la population française. C’est peu, […]

Ces données étaient très attendues car elles définissent les populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2021 jusqu’au niveau communal. C’est ainsi que l’Aube compte officiellement 310 020 habitants, un niveau qui marque une évolution démographique de 0,2 % entre 2013 et 2018, dates des derniers grands recensements de la population française.

C’est peu, mais au sein de la région Grand Est, le fait de présenter une démographie positive n’est pas donné à tous. Parmi les dix départements qui la composent, trois seulement gagnent des habitants pendant que sept autres en perdent. Les deux départements alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, portés par de grandes métropoles comme Strasbourg et Mulhouse, s’inscrivent dans une tendance haussière. 

L’Aube peut compter sur Troyes et son agglomération pour tirer son épingle du jeu. Selon les données de l’Insee, Troyes affiche une belle progression démographique de 0,8 % pour atteindre 61 996 habitants.

La majeure partie des autres communes composant l’agglomération troyenne sont également en hausse sensible : Rosières-près-Troyes (+ 3,3%), Saint-André-les-Vergers (+ 1,3%), La Rivière-de-Corps (+ 2,3%), Sainte-Savine ( + 0,4 %), Pont-Sainte-Marie ( + 1,2%) ou encore Bréviandes ( + 2,3 % ). Dans l’agglomération, La-Chapelle-Saint-Luc est la seule commune à perdre des habitants, un peu plus de 400 entre les deux recensements. Les petites communes proches de l’agglomération ont elle aussi gagné des habitants, à l’image de Sainte-Maure, Buchères, Saint-Léger-près-Troyes ou encore Torvilliers. Le bassin de vie troyen, dépasse les 130 000 habitants, et concentre à lui seul presque la moitié des habitants de l’Aube. C’est encore plus vrai à l’échelon intercommunal.

L’Insee indique que Troyes Champagne Métropole totalise officiellement 172 329 habitants – en progression de 0,7 % – soit la majeure partie des habitants. En dehors, l’espace rural est plutôt à la peine : au mieux les communes maintiennent leur population, notamment au nord-ouest du département, et dans les autres cas, le nombre d’habitants diminue inexorablement.  

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet