Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

UN MAIRE DE L’OISE EN GARDE À VUE POUR AVOIR TUÉ UN GOÉLAND EN BRETAGNE

En vacances dans les Côtes-d’Armor, l’élu isarien a tiré au fusil sur le volatile, à proximité du centre-ville de Saint-Brieuc. Manifestement en état d’ébriété, l’homme de 39 ans a été interpellé et placé en garde à vue par la police locale. Il doit être poursuivi pour destruction d’espèce protégée et pourrait faire l’objet d’une rétention de son permis de chasse.

C’est une étrange et bien triste affaire qui a été relatée par nos confrères de Ouest-France dans leur édition du 26 juillet.

Samedi dernier, aux alentours de 22 heures, les forces de l’ordre de Saint-Brieuc ont arrêté le maire d’un petit village du sud de l’Oise qui venait de tuer un goéland au fusil de chasse aux abords du centre historique de la cité costarmoricaine. En vacances chez des amis, l’élu était ivre au moment des faits.

« Âgé de 39 ans, il est poursuivi pour destruction d’espèce protégée, et fera l’objet, prochainement, d’une ordonnance pénale. Il risque un an de prison, une amende et l’annulation ou la suspension de son permis de chasse, qui était en règle », écrit le quotidien qui précise que le mis en cause serait agriculteur de profession.

Selon ce dernier, il se serait rendu en Bretagne pour participer à une partie de chasse, le lendemain.

Des zones d’ombre subsistent

Si le nom de l’élu picard n’a pas été dévoilé par les autorités, plusieurs questions restent sans réponse. D’après Le Parisien, la municipalité de Saint-Brieuc, si elle dénonce un « acte dangereux » et répréhensible, a décidé de ne pas porter plainte contre l’homme mis en cause alors même que les faits se sont produits, à la tombée de nuit, dans une zone habitée. Une mansuétude bien étonnante…

La fédération des chasseurs de Côtes-d’Armor a, par ailleurs, précisé que la saison de chasse était terminée dans le département. Une information qui semble donc contredire la version de l’élu « indélicat » qui devrait, en outre, écoper d’une interdiction de détenir une arme par la justice.

Crédit photos: Ziutograf- Getty Images.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet