Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

VACCINATION CONTRE LA COVID-19 : L’AISNE EN ORDRE DE BATAILLE

Dès le 8 janvier, les différents centres hospitaliers de l’Aisne ont accueilli les premiers centres de vaccination. Au nombre de huit, ils sont venus en complément des opérations de vaccination organisées dans les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). La première vague d’injection devrait d’ailleurs s’achever à la fin du mois selon le préfecture […]

Dès le 8 janvier, les différents centres hospitaliers de l’Aisne ont accueilli les premiers centres de vaccination. Au nombre de huit, ils sont venus en complément des opérations de vaccination organisées dans les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). La première vague d’injection devrait d’ailleurs s’achever à la fin du mois selon le préfecture de l’Aisne. Dans quelques jours, six nouveaux centres de vaccination vont être opérationnels « afin dassurer une couverture territoriale plus complète, tout en tenant compte du volume limité des approvisionnements en vaccins ».

« LAisne dispose ainsi dune capacité opérationnelle permettant dêtre très réactif par rapport à la montée en puissance de la vaccination. Elle sera encore étoffée par la suite en liaison avec les principales communes. Après avoir réussi à donner un élan à la mise en œuvre de la stratégie de vaccination, dabord centrée sur les personnes les plus à risque pour des raisons déquité et defficacité, lAisne, comme le reste de la France, entre dans une phase de progression modulée, dans lattente dune augmentation prochaine des approvisionnements en vaccins. »

À la fin du mois, le département aura atteint, et sans doute dépassé, l’objectif fixé par le préfet, Ziad Khoury, de 10 000 personnes vaccinées contre la Covid-19, ce qui place le département de l’Aisne parmi les « bons élèves » en la matière. « Nous pouvons nous féliciter de lengouement croissant pour cette vaccination, favorisé par la transparence et la pédagogie qui ont entouré sa mise en place. Cet engouement peut naturellement déboucher sur des impatiences ou des irritations, mais il doit également inviter à la compréhension. »

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet