Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

VÉZELAY : LA MAISON JULES-ROY ROUVRE AU PUBLIC

Sur « la colline éternelle », la maison de l’écrivain accueille de nouveau les visiteurs depuis le 26 mai. Alors que 2020 marquait le 20e anniversaire de la disparition de l’auteur de La vallée heureuse, plusieurs rendez-vous vont rythmer la période culturelle, avec notamment la donation de documents inédits datant de son engagement dans la Royal Air Force.

Outre la basilique Sainte-Marie-Madeleine qui accueille chaque année plus d’un million de visiteurs, Vézelay – classé au patrimoine mondial de l’Unesco- recèle mille-et-un trésors. À l’instar de la maison de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, la maison morvandelle de l’écrivain et poète Jules Roy a été labellisée par le ministère de la Culture, Maison des illustres.

Acquise en 1999 par le conseil départemental de l’Yonne, elle abrite aujourd’hui une résidence d’écrivain où les auteurs peuvent durant deux mois travailler dans le calme et la sérénité qu’inspire ce lieu.

« Dans cette perspective, Jules Roy a légué au département ses manuscrits, sa bibliothèque ainsi que son cabinet de travail, laissé en l’état. » Depuis le 26 mai, la dernière demeure de « Julius » – où François Mitterand et Serge Gainsbourg venaient fréquemment lui rendre visite – est de nouveau accessible au public, sous certaines conditions sanitaires.

Des manuscrits inédits

« Le 12 juin, à 17h00, le petit-fils de l’écrivain, Patrice Roy, viendra remettre officiellement à la Maison Jules-Roy des documents dont il a souhaité effectuer la donation au conseil départemental de l’Yonne, et notamment des correspondances de Jules Roy avec sa marraine de guerre lorsqu’il combattait pour la Royal Air Force et avec des comédiennes célèbres », explique le service culturel départemental.

Ancien officier français et intime d’Albert Camus, Jules Roy a reçu entre autres le prix Renaudot en 1946 pour La vallée heureuse ainsi que le Grand prix de littérature de l’Académie française en 1958. Né à Rovigo en Algérie en 1907, il s’est installé dans le Morvan en 1978 où il a poursuivi jusqu’à sa mort ses travaux d’écriture.

Plus d’informations sur yonne.fr

Crédit photos: Seksun- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet