Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

VIGILANCE ORANGE POUR LES CRUES DANS L’EST DE L’OISE

Alerte aux crues. En deux temps, pour les deux rivières qui arrosent l’Est du département, la vigilance est montée au niveau orange. Selon Vigicrues, il faut s’attendre à une crue historique, sans précédent depuis décembre 1993.

L’Oise n’en a sans doute pas fini avec les inondations… Après celles de juin, qui ont valu à 29 communes du département d’être déclarées en « état de catastrophe naturelle », voici celles de juillet. Alimentées par les pluies diluviennes tombées en amont, l’Oise et l’Aisne vont connaître dans les heures qui viennent des crues très fortes, pas vues depuis près de 30 ans.

L’alerte a été lancée par le service gouvernemental Vigicrues, alors que le temps clément ne laissait rien présager de tel dans le département. Dès hier midi, il annonçait un risque de crue majeure sur le bassin de l’Oise moyenne. Il signalait des « débordements importants » dans le département de l’Aisne en amont, vers Tergnier, à l’est de Noyon. Mais déjà aussi des « débordements légers » pouvant s’amplifier à Sempigny, juste en aval de Noyon.      

Un maximum dans la nuit du 21 au 22 juillet

Et hier soir à minuit, un nouveau bulletin de Vigicrues plaçait en alerte orange le bassin de l’Aisne aval, c’est-à-dire de Soissons vers Compiègne, vigoureusement alimenté par les crues venant de l’Est. Avec cette infirmation précise et précieuse : « L’onde de crue provenant de l’Aisne Vaux [bassin d’amont] devrait engendrer une importante hausse des niveaux avec un maximum attendu dans la soirée et la nuit du 21 au 22 juillet. Pour avoir plus de précisions sur chacun des secteurs concernés, on peut consulter le bulletin local de Vigicrues

Adapter son comportement aux risques

Sur les deux rivières, jusqu’à Compiègne, le service officiel signale donc des « crues atypiques, importante à dommageable ». Il indique également les risques auxquels il faut veiller et dont il est essentiel, voire vital, de se prémunir : 

  • des inondations importantes
  • des conditions de circulation difficiles
  • des perturbations dans les transports ferroviaires
  • des coupures d’électricité
  • des digues fragilisées ou submergées
  • des zones dangereuses en sous-sol, notamment les parkings souterrains.  

Crédit photos: Dick Kenny- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet