Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

WEEZEM, L’APPLICATION QUI BRISE LA SOLITUDE EN GÉNÉRANT DE NOUVELLES AMITIÉS… AVEC BIENVEILLANCE

Je suis Minh-Viêt, le fondateur de Weezem, une application de rencontres amicales « pas comme les autres » lancée, il y a un an et demi. A 50 ans, j’ai quitté un job confortable pour me lancer dans l’aventure entrepreneuriale car je suis persuadé que la vie serait plus douce pour tout le monde avec un peu plus de bienveillance et de fraternité dans ce monde.

Comment mon aventure a commencé ?

Il y a quelques années, j’ai perdu mon partenaire de tennis et je ne pouvais donc plus pratiquer. J’avais également fait le constat que la solitude constituait un véritable fléau de société et les chiffres du dernier rapport annuel sur les solitudes de la Fondation de France le confirment : en 2021, la part des personnes souffrant de solitude a atteint un pic à 24% provoqué par la pandémie de la Covid-19.

Par ailleurs, il existe de multiples raisons de se retrouver seul·e à un moment ou à un autre de sa vie, même de façon passagère : déménagement dans une nouvelle ville, séparation, amis partis en vacances ou indisponibles, entourage ne pratiquant pas les mêmes activités que soi, timidité, etc.

J’ai alors eu l’idée de créer une application permettant de mettre en relation les personnes partageant les mêmes centres d’intérêt et souhaitant trouver des partenaires de sorties (sports, loisirs, musée, ciné, apéro, etc.).

Cette idée s’est concrétisée mi 2021 par le lancement de Weezem dont le design s’est largement inspiré de mon histoire personnelle.

Weezem, une appli ouverte et bienveillante by design ?

« On ne doit pas payer pour se faire des amis »

Après avoir étudié le marché, j’ai constaté qu’il existait déjà de nombreux services permettant de trouver des partenaires pour sortir. Leur fonctionnement est simple : vous proposez une sortie et ceux qui sont intéressés s’y inscrivent ou alors vous consultez les sorties proposées par d’autres et vous vous inscrivez à celles qui vous intéressent. 

Mais le principal acteur (OnVaSortir) proposait une ergonomie désuète et, pire, était devenu payant depuis quelques années. Or je considère qu’on ne doit pas payer pour se faire des amis…

« Je refuse le principe de sélection, le plus souvent basé sur l’attrait physique, car je le trouve injustifié et violent, notamment pour les plus timides. Ces derniers font déjà un énorme effort en s’inscrivant pour briser leur solitude, alors je ne veux pas d’exclusion ou de rejet arbitraire. »

Ancien timide, j’avais aussi constaté qu’il est très difficile pour quelqu’un de réservé de faire le premier pas et sortir de sa zone de confort en s’inscrivant à une sortie avec des inconnus. D’autant que tous les services existants, sans exception, permettent aux organisateurs de sorties de sélectionner leurs participants en fonction de l’âge ou du sexe. Et quand bien même vous répondez à ces critères, votre participation peut être refusée par l’organisateur et malheureusement bien souvent sur le critère de l’attrait physique. Imaginez la claque que vous recevez quand, après avoir pris votre courage à deux mains pour s’inscrire à une sortie avec des inconnus, vous vous voyez refuser l’accès alors que d’autres qui ont fait la demande après vous sont acceptés !

Un exemple de l’interface de Weezem.

J’ai alors pris en compte tous ces constats et mes convictions personnelles pour désigner l’application qui deviendra Weezem, un nom riche de sens, puisqu’il fait référence à “with them” (“avec eux” en anglais), à “we + them” (nous + eux) ou encore à “oui j’aime”.  Les valeurs d’ouverture et bienveillance ont été intégrées en amont de la conception de l’app :

  • Sur Weezem, on ne sélectionne pas : pour participer à une sortie, il suffit juste de cliquer sur “Participer”. L’organisateur d’une activité ne peut pas sélectionner ses participants
  • Il n’y a aucun critère d’âge ni de sexe : l’âge ou le sexe ne sont pas des critères pour se faire de nouveaux amis : l’inscription aux activités se fait sur la base du premier arrivé, premier inscrit. L’organisateur ne peut pas sélectionner sur un quelconque critère. Et il est possible de créer son compte sans préciser son âge ni son sexe.
  • Il y existe des « ambassadeurs » sélectionnés sur la base du volontariat et de leurs valeurs qui sont présents à des sorties et qui sont là pour accueillir les nouveaux, y compris les plus timides.

Le lien social, driver principal de (bonne) santé 

Quel est le bilan que je tire après un an et demi d’existence ? 

Je ne suis pas naïf et je sais que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours. Néanmoins je peux affirmer que la bienveillance est un vecteur incroyable de bien-être. Il existe plein de gens ouverts et bienveillants dans ce monde et lorsqu’ils sont mis en relation, cela crée de réelles amitiés profondes et durables. Il m’a été rapporté par de nombreux utilisateurs que Weezem a transformé leur vie en leur permettant de briser leur solitude ou d’élargir leur cercle d’amis. Et je constate au quotidien dans les sorties les sourires et le plaisir qu’ont les utilisateurs de se rencontrer et nouer de nouvelles amitiés.

La création de lien social est un enjeu majeur de santé publique. C’est devenu encore plus urgent compte tenu du contexte actuel de pandémie, de la hausse des prix et de la dureté de la vie. L’étude Harvard Study of Adult Development a d’ailleurs fait la surprenante découverte que les liens et la qualités des liens que nous nouons sont les principaux vecteurs d’une bonne santé. Aussi bien voire plus que le sport.

Parce qu’elles génèrent réellement du bonheur, je fais le vœu que Weezem et les applications du même type soient connues du plus grand nombre à l’instar des appli de rencontres amoureuses qui poursuivent un autre objectif. 

Alors si vous partagez les valeurs d’ouverture, bienveillance et inclusion, rejoignez-nous et partagez cet article à vos proches, vous leur rendrez peut-être service.

Pour télécharger gratuitement Weezem :

Pour retrouver des témoignages authentiques d’utilisateurs et notre site web : www.weezem.com

Facebook : https://www.facebook.com/go.weezem
Instagram : https://www.instagram.com/goweezem/

Minh-Viêt Pham, fondateur de WEEZEM.

Crédit photos: Tero Vasalainen – Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet