Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

YONNE : LA TÉLÉMÉDECINE DÉPLOYÉE AU CENTRE DE SANTÉ SOLIDARITÉS DE L’AUXERROIS

Afin de pouvoir dépister au mieux les patients sans médecin traitant et présentant des symptômes, le conseil départemental a mis en place un service de téléconsultations médicales à Auxerre. C’est un secret de polichinelle. Malgré les différentes initiatives menées par les pouvoirs publics pour attirer des médecins libéraux sur son territoire, l’Yonne fait partie des […]

Afin de pouvoir dépister au mieux les patients sans médecin traitant et présentant des symptômes, le conseil départemental a mis en place un service de téléconsultations médicales à Auxerre.

C’est un secret de polichinelle. Malgré les différentes initiatives menées par les pouvoirs publics pour attirer des médecins libéraux sur son territoire, l’Yonne fait partie des « déserts médicaux ». En 2016, l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté tirait déjà la sonnette d’alarme. Avec 58 médecins pour 100 000 habitants, bien en deçà de la moyenne nationale (66 pour 100.000), le plus septentrional des départements bourguignons manque cruellement de praticiens. Une situation d’autant plus alarmante en ces temps de pandémie.

Face à la situation sanitaire, le conseil départemental de l’Yonne et l’ARS ont opté pour la mise en œuvre des téléconsultations médicales au sein du Centre de santé solidarités de l’Auxerrois, dans le quartier Sainte-Geneviève. Opérationnel depuis fin novembre, ce service s’adresse prioritairement aux « patients sans médecin traitant, présentant des symptômes évocateurs Covid-19 » et aux « patients testés positifs à la Covid-19, sans médecin traitant et qui ont besoin d’un suivi médical à domicile ».

« Depuis le déploiement de cette télémédecine, le Centre 15 du centre hospitalier d’Auxerre et la CPAM peuvent orienter les patients sans médecin traitant et ne présentant pas de symptômes graves vers le Centre de santé solidarités. Ces patients contactent ensuite directement le secrétariat du Centre de santé solidarités qui leur fixe un rendez-vous de téléconsultation avec un médecin dans l’après-midi (ou consultation téléphonique si le patient n’a pas de matériel adapté à la téléconsultation) », explique le conseil départemental de l’Yonne. « À terme, lorsque la situation sanitaire le permettra, les téléconsultations pourront être déployées vers d’autres publics. » Si les évolutions technologiques permettent de pallier provisoirement les moyens humains, d’aucuns diront qu’il s’agit d’un pansement sur une jambe de bois…

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet