Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

YONNE : RACHID EL IDRISSI, « UN ENGAGEMENT HUMANISTE ET DÉMOCRATE »

Il était apparu timidement sur la liste de Guy Férez lors des dernières élections municipales avant de se retirer au second tour, peu convaincu par la stratégie de rapprochement avec Maud Navarre. Cette fois, Rachid El Idrissi affiche clairement ses velléités électorales en prenant la direction départementale du nouveau parti politique co-présidé par Aurélien Taché […]

Il était apparu timidement sur la liste de Guy Férez lors des dernières élections municipales avant de se retirer au second tour, peu convaincu par la stratégie de rapprochement avec Maud Navarre. Cette fois, Rachid El Idrissi affiche clairement ses velléités électorales en prenant la direction départementale du nouveau parti politique co-présidé par Aurélien Taché et Émilie Cariou, les Nouveaux démocrates (ND). « L’arrivée des thématiques chères à l’extrême-droite dans le discours des Républicains, et notamment dans celui du député Guillaume Larrivé, m’a amené à m’engager », confie l’entrepreneur auxerrois. « D’autant que le territoire de l’Yonne est un département relativement apaisé sur les questions de sécurité et d’immigration. Nous ne pouvons pas laisser croire que ces idées vont orienter les débats. »

S’il cite volontiers en exemple le travail accompli par Nicolas Soret (PS) à Joigny, Rachid El Idrissi a préféré intégrer, néanmoins, les Nouveaux démocrates, plutôt qu’un parti de la gauche « historique », pour ne pas avoir à subir les mécanismes de la « politique politicienne et partisane ».

« Je défends un projet à haute teneur environnementale, très en avance sur les questions de laïcité et d’engagement citoyen. Je souhaite que l’Yonne prenne en compte sa proximité immédiate avec Paris en nouant des relations partenariales », explique-t-il. « Je veux incarner les Français des ronds-points, les citoyens des quartiers populaires ou des milieux ruraux et les entrepreneurs qui galèrent. J’appelle les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs humanistes et qui sont engagées dans les milieux associatifs et culturels à nous rejoindre. Je me bats vraiment contre une certaine forme d’élitisme en politique. »

Les élections départementales pourraient ainsi être la première échéance du quadragénaire en juin prochain. « J’y pense, notamment pour promouvoir le Revenu minimum universel qui me tient à cœur depuis de nombreuses années et pour faire vivre nos idées. » 

Plus d’informations sur facebook.com/NDemocrates89

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet