Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

YONNE : VERS LA FIN DU TIERS-LIEU AUXERROIS ?

Ils étaient cités en exemple au niveau national, tant par sa composition que par la richesse de leurs initiatives. Aujourd’hui, la structure de gestion du tiers-lieu icaunais (GTLI) – l’association Les Riverains -, qui chapeaute cinq entités, Au bonheur des chutes, le fablab l’atelier des Beaux Boulons, les Petits Débrouillards du Grand Est, l’atelier de […]

Ils étaient cités en exemple au niveau national, tant par sa composition que par la richesse de leurs initiatives. Aujourd’hui, la structure de gestion du tiers-lieu icaunais (GTLI) – l’association Les Riverains -, qui chapeaute cinq entités, Au bonheur des chutes, le fablab l’atelier des Beaux Boulons, les Petits Débrouillards du Grand Est, l’atelier de sérigraphie les Doigts Sauvages et le jardin partagé, a annoncé la fin de l’aventure et laisse usagers et coworkers dans l’expectative.

« La dissolution, qui sera saine financièrement, s’étalera sur 2021 afin de terminer les actions en cours et procéder au transfert de certaines compétences dans le réseau départemental. Cette dissolution intervient dans un contexte social dégagé, les deux salariés que la structure emploie étant en fin de contrat », écrit Sophie Torcol, la présidente, dans un communiqué.

« Le calendrier s’est imposé par lui-même : les travaux en gare SNCF vont impacter les locaux pendant plusieurs mois en 2021 et la mise en chantier retardée du vestiaire de la halle Guilliet convergent vers une réflexion sur le redéploiement de l’association. Par ailleurs, la baisse des subventions incite à la prudence budgétaire, le tout accentué par les pertes d’activité liées aux deux confinements. L’incertitude quant au cahier des charges pour l’occupation du vestiaire (pour lequel nous avons manifesté notre intérêt) constitue un motif d’interrogation supplémentaire. »

En filigrane, l’association déplore le manque de soutien de la nouvelle gouvernance de la communauté d’agglomération de l’Auxerrois présidée par Crescent Marault. Comme le confirme, l’élu d’opposition Mathieu Debain.

« Pour rappel en 2019, Les Riverains ont touché 82 000 euros de subventions de la communauté dagglomération (CA), zéro euro est prévu au budget de la CA pour 2021. Il y a donc une volonté politique de faire mourir cette structure. Bien évidemment chaque association va continuer à travailler dans son domaine mais il ny aura plus lassociation « tête pensante » qui permettait le développement et le rayonnement du tiers lieu. »

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet